Et j’ai pensé à la révolte


Création Collectif Campe

Mise en scène : Anna Ten

Dramaturgie Collective

Jeu : Anne-Sarah Faget, Morgan Pihet et Anna Ten

Création Lumière : Jennie Michaud

Regard extérieur et travail vocal : Oleksandra Maillet

“Il y a un tas de choses qui semblaient insignifiantes…et tout d’un coup c’est remonté!”

Sept femmes ont voulu témoigner à partir d’une question : quels récits émanent du sexisme ? Du commentaire déplacé dans la rue à l’agression physique, chacune tente, avec ses mots, d’exprimer la place qu’on lui assigne en tant que femme. Chacune dans son milieu, dans sa ville, arpente ses souvenirs et cherche à justifier ou à se justifier des évènements qu’elle subit ou qu’elle a subi. Un aller-retour entre le présent et le passé, des hésitations, tout cela traduit l’incompréhension d’une situation. Ces récits sont multiples. En les écoutant, notre envie de les partager grandit. Quelle est cette société moderne qui prétend laisser la même place aux hommes et aux femmes et qui construit insidieusement un monde de silence et de culpabilité ?

“ Et mon premier postulat c’est que j’ai pas l’impression de subir de pression masculine…”.

Vidéo et montage : José Jimenez

Dates passées

Du 10 Novembre au 29 Décembre 2017, jeudi et vendredi à 21h30 - Théâtre La Croisée des Chemins