Détour

24 et 25 Septembre

Rendez-vous à la MC11, 11 rue Bara Montreuil.

Dans la rue et les cafés de Montreuil, le festival Détour propose à ses spectateurs d’imaginer autrement les rapports de l’homme et de la femme, et plus particulièrement au sein de l’espace public. L’espace public peut être physique, mais c’est aussi le langage écrit et audiovisuel, ou encore la politique. Quant au Détour, il invite à prendre un autre chemin la nuit lorsque l’on rentre chez soi, mais aussi à prendre le temps de réfléchir d’une autre façon, un temps pour se forger sa réflexion propre sur le sexisme ordinaire. Le premier volet du festival utilisera des formes performatives pour explorer cette thématique. Le temps d’un week-end, nous souhaitons construire ou reconstruire, avec de nombreux artistes, des espaces qui questionnent ces rapports féminité/virilité qui semblent acquis. Le concept de féminité est souvent utilisé de façon floue, parfois avec une visée commerciale. Remettre ce concept en cause, c’est s’attaquer à un géant sémantique, son champ d’emprise étant vaste et contradictoire (un jean ou une jupe, une paire de talons ou des baskets, une fille sage mais dévergondée au lit, la femme au foyer ou la femme active…). C’est le pari que se lance le Détour, qui aura lieu le dernier week-end de septembre.

Ceremonial, New Collective
Tentative(S) de Résistance(S), cie Bouche à Bouche
Ode to Emily Doe, Anna Ten
Queen of Performance, Eugenia Loginova
Dérive de Genre, coletivo teatro dodecafônico