Détour

À la MC11 - 11 rue Bara, Montreuil.
Métro : Roberspierre
Prix Libre

Samedi 24 Septembre

14h - New Collective, Ceremonial. Récits des violences ordinaires faites aux femmes.
15h - Eugenia Loginova, Queen of performance. L'exploration des rapports entre la vie de mère et celle d'artiste.
16h30 - Anna Ten, Ode to Emily Doe.
18h00 - Cie Bouche à Bouche, Tentative(s) de Résistance(S). Et si la Marianne de plâtre qui symbolise la république se mettait à parler ?

Dimanche 25 Septembre

15h - Collectif Dodecafônico, dérive de genre.

Cette dérive consiste à se rencontrer et à marcher dans la ville sans un chemin prédéfini, guidé seulement par quelques instructions; en cherchant à comprendre comment la relation des femmes, la présence publique et la sexualité sont présentées dans les environs. Cette exploration urbaine à travers le prisme du genre permet aux vagabond.e.s de développer une réflexion concrète et nouvelle, basée sur leurs expériences en tant que visiteur.

18h - Rencontre Skype.
Cette dérive de genre se déroulera en parallèle à Sao Paolo, avec les même consignes, écrites par Vérônica Veloso du collectif brésilien Teatro Dodecafônico. À la fin de la dérive, chargés de leurs réflexions, les vagabond.e.s pourront échanger souvenirs et opinions avec l’équipe de l’autre bout du monde.

D'autres surprises vous attendent sur place : des stands associatifs, des installations plastiques...

Dans la rue et les cafés de Montreuil, le festival Détour propose à ses spectateurs d’imaginer autrement les rapports de l’homme et de la femme, et plus particulièrement au sein de l’espace public. L’espace public peut être physique, mais c’est aussi le langage écrit et audiovisuel, ou encore la politique. Quant au Détour, il invite à prendre un autre chemin la nuit lorsque l’on rentre chez soi, mais aussi à prendre le temps de réfléchir d’une autre façon, un temps pour se forger sa réflexion propre sur le sexisme ordinaire.